Stéphane Calais, Un nouveau printemps © Passerelle, Centre d'art contemporain, Brest - crédits photographiques : Aurélien Mole, 2014